fbpx

Nos conseils pour bien préparer votre voyage au Chili

Travel Coach Chile > Préparer son voyage > Nos conseils pour bien préparer votre voyage au Chili

Vous avez déjà choisi votre destination pour votre prochain grand voyage ? Le Chili vous fait rêver depuis toujours, et vous êtes décidé à le découvrir tant que vous êtes encore en forme, en couple ou avec un petit groupe d’amis ? Quelle que soit votre situation, toutes les raisons sont bonnes pour choisir de voyager au Chili

Si vous avez peur d’organiser un voyage aussi loin, sans connaitre le pays ni parler la langue, découvrez nos conseils pour bien préparer votre voyage au Chili.

En tant qu’agence de voyage locale, nous avons tous les conseils pour vous organiser un séjour sans imprévu. Dans cet article, nous allons partager nos connaissances et vous dévoiler nos astuces pour que ce voyage au Chili soit équilibré entre paysages sauvages et découvertes culturelles, sans avoir un rythme trop chargé.

Table des matières

1. Le climat au Chili – Quand faut-il partir?

Première étape de nos conseils pour bien préparer votre voyage au Chili: Quand partir?

Vous avez peut être regardé l’un des derniers reportages de Arte ou l‘émission Échappées Belles sur la Patagonie, et la destination vous semble idyllique. Mais ce que ces grandes chaînes oublient de vous dire, c’est qu’on ne peut pas aller au Chili à n’importe quelle période de l’année. Que vous ayez des contraintes de dates, ou que vous souhaitiez partir à la meilleure saison, nous allons tout vous expliquer pour choisir Où aller et Quand partir au Chili. 

Avant d’entrer dans le détail, il faut savoir que le Chili, avec ses 4.000 km de long, présente plusieurs types de climat en fonction de leur latitude mais, aussi selon leur emplacement. En effet, le climat côtier est fort différent du climat andin. Pour simplifier, commençons par diviser le pays en 5 zones distinctes, qui ont chacune un climat unique :

  1. La région centrale, qui s’étend de La Serena jusqu’à Pichilemu, en passant par Santiago et la région viticole, qui possède un climat plutôt méditerranéen 
  2. L’Altiplano, de Copiapo à l’Extrême Nord en passant par le désert d’Atacama, où le climat est désertique
  3. La région du Petit Sud, à savoir l’Araucanie, la région des lacs et Chiloé, avec son climat tempéré et pluvieux
  4. La Patagonie, à l’Extrême Sud du continent sudaméricain, avec son climat froid et pluvieux
  5. L’Île de Pâques perdue au milieu du Pacifique, qui a un climat subtropical

Pour savoir quelles sont les périodes conseillées pour voyager dans chacune de ces régions, rendez-vous sur notre article sur les meilleurs mois pour voyager au Chili.

Les saisons au Chili

Autre fait marquant à prendre en compte, le Chili comporte 4 saisons et se trouve dans l’hémisphère Sud. Cela signifie qu’on est donc dans un système de saisons inversées par rapport à l’hémisphère Nord.

Les saisons au Chili se répartissent comme suit :

  • La saison d’été, de décembre à mars, durant laquelle il est suggéré de privilégier un voyage en Patagonie
  • L’automne, d’avril à juin, où nous vous conseillons de voyager dans le Nord et dans le Petit Sud
  • La saison d’hiver, de juillet à septembre, où vous pourrez découvrir le Nord, y compris le désert d’Atacama, ainsi que l’Île de Pâques
  • Le printemps, d’octobre à décembre, saison idéale pour voyager, durant laquelle tout le Chili est accessible

Les périodes à éviter pour voyager au Chili

En fonction de vos attentes de voyages, il y aura des périodes à privilégier mais surtout d’autres à éviter pour faire de ce voyage une réussite. Je pense par exemple :

  •  A la période de pleine lune pour les amateurs d’astronomie. En effet, durant 3 jours avant et après la pleine lune, l’observation des étoiles ne peut pas avoir lieu
  • A l’hiver austral pour la Patagonie, durant lequel la plupart des établissements touristiques ferment et les routes sont enneigées
  • A l’hiver altiplanique dans le désert d’Atacama, qui peut arriver entre fin décembre et début mars, mais dont le mois le plus fort est février depuis quelques années
  • Aux grandes vacances scolaires qui se déroulent aux mois de janvier et février. Février est traditionnellement un mois de forte affluence pour le tourisme local, et donc de saison haute au niveau tarifaire
parc national chiloé chili

2. Comment se rendre et voyager au Chili ?

Le Chili est situé à 12.000 km de la France. Pour ceux qui ne s’en rendaient pas encore compte, c’est bien le bout du monde ! Situé de l’autre côté de l’océan atlantique, il vous faudra impérativement prendre l’avion pour rejoindre le continent. Une autre étape essentielle de la préparation de votre voyage au Chili, est l’achat du billet d’avion.

Les compagnies aériennes pour aller au Chili depuis la France ou la Belgique

Le vol direct de AirFrance qui relie Paris – Charles de Gaule à Santiago du Chili dure 14h, sans escale. Mais le pays est aussi desservi par Iberia depuis Madrid, Level (la nouvelle low cost) depuis Barcelone, ou encore Alitalia depuis Rome. Pour tous ceux qui sont prêts à faire + d’une escale, KLM et British Airways proposent aussi des vols, qui passent par le Brésil.

Une fois arrivés à l’aéroport de Santiago diverses options s’offrent à vous pour rejoindre le centre-ville. Parmi les plus économiques, l’aerobus et le métro. Il est également possible de prendre un taxi, en suivant bien toutes nos recommandations pour ne pas se faire avoir, comme nous l’expliquons dans notre article sur les différents moyen de rejoindre le centre de Santiago depuis l’aéroport.

Ojos del salar atacama

Les vols internes au Chili – compagnies aériennes recommandées

Bien entendu, pour découvrir le Chili d’un bout à l’autre il est plus que probable que vous envisagiez de prendre des vols internes. Il y a trois compagnies locales fiables et sûres : LATAM, SkyAirlines et Jetsmart.

Le réseau de bus

Les portefeuilles moins fournis pourront aussi envisager les bus de nuit pour traverser le pays. Cette alternative est également plus écologique que l’avion. Particulièrement confortables pour les longs trajets, il y a même des bus équivalents à des trains couchettes qui relient Santiago avec le Sud du Chili, comme la liaison Vitacura – Puerto Varas par exemple.

La location de voiture

Notre suggestion, car nous savons que nos voyageurs aiment garder de l’autonomie et de la flexibilité, c’est de louer une voiture lorsque c’est possible. Nous recommandons particulièrement cette option pour la Patagonie et la région des lacs.

Ces différents choix reposent sur votre budget. Pour savoir combien coûte un voyage au Chili, n’hésitez pas à lire notre article dédié au budget d’un voyage au Chili. Passons maintenant à notre prochain conseil pour bien préparer votre voyage au Chili: le choix des visites.

3. Que visiter au Chili ? Les immanquables de votre voyage

Avant toutes choses, découvrons ensemble la carte du Chili, et ses emplacements touristiques majeurs. De nord en sud, vous y découvrirez les régions suivantes :

  • L’Extrême Nord
  • Le désert d’Atacama
  • Le Parc Pan de Azúcar
  • La vallée de Elqui et la Serena
  • La région centrale avec Valparaiso et Santiago
  • La région des vignobles de Colchagua
  • L’Araucanie
  • La région des lacs et Chiloé
  • La route Australe
  • La Patagonie
  • L’île de Pâques
 Les lieux à ne pas manquer au Chili

Pas facile de savoir ce qui est essentiel à voir au Chili, car comme nous l’avons vu le pays regorge de destinations. De plus, les guides comme Le Petit Futé ou le Routard, ne nous aide pas vraiment à faire des choix. C’est donc le moment de profiter de nos conseils professionnels.

Si vous n’en êtes encore qu’à l’étape préliminaire de vos recherches, voici un aperçu des immanquables :

  1. Le désert d’Atacama, à découvrir en minimum 5 jours
  2. La Patagonie, à voir en environ 7 jours
  3. L’Île de Pâques, pour laquelle il faut compter au moins 4 jours

Si vous êtes en plein dans la préparation de votre voyage, et que vous ne savez pas combien de temps partir, nous vous conseillons notre article de blog pour vous aider à déterminer le nombre de jours nécessaire pour faire un voyage au Chili sans se stresser ou passer trop de temps dans les transports.

Découvrez un pays sauvage
Loin de la foule
Pour un souvenir inoubliable
Précédent
Suivant

Pour tous les amateurs de voyages multi-destinations, sachez que le Chili est parfait pour faire un combiné en Amérique du Sud. En effet, il est possible de faire par exemple Chili – Argentine ou encore Chili – Bolivie.

Si ce type de séjour combiné vous intéresse, vous découvrirez tous nos conseils pour un séjour en Patagonie Argentine et Chilienne dans un article de blog dédié à ce sujet.

Quant à la Bolive, vous avez sans doute entendu parler du célèbre Salar d’Uyuni. Saviez vous que c’est une destination facilement combinable avec une visite au désert d’Atacama ? Nous avons compilé toutes les informations à savoir sur le désert de sel en Bolivie dans cet article.

Ile aux cactus Uyuni Salar Bolivie

Guide complet sur le Salar d’Uyuni

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Salar de Uyuni, ce lieu unique au monde, de presque 11.000 km2 de blanc immaculé. Etape incontournable lors d’un voyage en Bolivie, le désert d’Uyuni fait aussi partie des régions à envisager, comme nous le détaillons dans notre article sur la préparation d’un séjour au Chili. En effet, le plus grand désert de sel au monde est situé à seulement quelques centaines de kilomètres de la frontière chilienne, ce qui en fait une étape de quelques jours

Lire la suite »

Quoi faire au Chili?

Découvrez ci-dessous une petite sélection d’expériences à faire pour découvrir le Chili authentique durant votre voyage, tout en profitant d’un guide francophone.

Où aller pour découvrir la culture ?

Si vous souhaitez partir à la découverte de la culture et à la rencontre de la population locale, nous vous conseillons de voyager dans l’Extrême Nord ou en Araucanie. L’Extrême Nord est la terre des Aymaras. En Araucanie, notamment autour de Temuco, vous rencontrerez beaucoup de Mapuche.

Où pratiquer l’astronomie au Chili?

Vous connaissez peut-être le Chili pour son observatoire Alma (Atacama Large Millimeter Array), situé à 5000 mètres d’altitude, et possédant le radio télescope le plus puissant au monde. En effet, le Chili est une terre d’exception pour observer les astres car c’est l’endroit où le ciel est le plus pur au monde. Et la bonne nouvelle, c’est que l’observation des étoiles n’est pas réservée aux professionnels. Vous aurez la chance d’observer au télescope des constellations en tout genre, en visitant le désert d’Atacama.

Où aller pour les ornithologues amateurs ?

La variété des paysages au Chili promet une grande diversité pour la faune. A ce titre, plusieurs régions sont recommandées. Parmi les zones où la faune est la plus abondante : l’Extreme Nord, Atacama, Chiloé, la Patagonie.

Quels domaines viticoles choisir pour déguster des bons vins au Chili ?

Le Chili c’est aussi une terre généreuse, avec un climat propice aux installations viticoles. Alors, si vous en profitiez pour découvrir quelques vignobles intéressants lors de votre passage au Chili ? Selon le temps dont vous disposez, vous pourrez découvrir la Vallée de Casablanca, ou la Vallée de Colchagua.

4. Démarches administratives et organisation de voyage

Vous ne parlez pas Espagnol et vous avez peur des contraintes logistiques et administratives que pourraient impliquer un voyage au Chili?

Alors cette section est faite pour vous.

En ce qui concerne les démarches administratives pour un voyage au Chili, sachez qu’il n’y a rien de plus simple. En effet, en tant que ressortissant européen (notamment Belge, Français, Espagnol,…), vous n’avez aucune formalité administratives à réaliser avant d’arriver sur le territoire. Pas besoin de se déplacer au consulat ou d’appeler l’Ambassade.

A votre arrivée, vous recevrez un « ticket » délivré par la PDI (Policia de Investigación) qui atteste de votre date d’arrivée au Chili et qui est valable 90 jours. Ce papier devra être montré lors de vos check-in dans les hôtels (pour ainsi bénéficier de l’exemption de TVA). Il vous sera également demandé lors de votre sortie du territoire (que se soit pour passer la frontière avec la Bolivie ou avec l’Argentine, ou pour rentrer en Europe). Si vous le perdez, il est essentiel d’en demander un duplicata dans un bureau PDI ou dans l’aéroport international de Santiago.

En ce qui concerne l’organisation du voyage, il est vrai que le Chili, étant donné sa longueur et la diversité de son paysage, présente une certaine complexité lorsqu’il s’agit d’organiser son voyage par soi-même. Comme nous l’avons évoqué, le climat varie selon la région envisagée. Ensuite, il faut savoir que les locaux ne parlent pas souvent anglais ni francais. Si vous organisez votre voyage par vous-même, il faudra donc privilégier les échanges en espagnol dans la mesure du possible. Il existe aussi le « problème » de la disponibilité des hébergements en Patagonie, notamment dans le parc Torres del Paine, où il faut s’y prendre entre 9 et 6 mois à l’avance. Rien d’insurmontable, mais des détails qui peuvent vite être gênant lorsqu’on ne parle pas vraiment espagnol et qu’on ne connait pas du tout le pays.

Par ailleurs, et c’est pourquoi nous vous recommandons de passer par une agence locale, il est difficile de trouver sur internet les expériences locales hors des circuits touristiques ainsi que des guides francophones de qualité. En partant avec une agence locale, vous faites le choix de l’expertise, et vous mettez au centre de votre voyage des acteurs locaux passionnés. Notre agence convient parfaitement aux personnes qui désirent vivre un voyage authentique, de qualité et créer une relation de confiance avec votre agent de voyages. 

Et si vous vous demandez avec qui partir pour votre voyage au Chili, découvrez notre article de Blog sur les 5 bonnes raisons pour choisir une agence de voyage locale.

Tahai coucher de soleil sunset ile de paques

5. La santé et la sécurité au Chili – Le Chili est-il un pays dangereux ?

Profitons de cet article pour faire le point sur la situation au niveau sécurité et sanitaire au Chili. En effet, vous êtes nombreux à nous poser des questions, et nous en avons profité pour aborder le sujet dans nos conseils pour bien préparer votre voyage au Chili.

L’altitude

Il est important de savoir que certaines régions touristiques, comme l’Atacama et l’Extrême Nord, sont situées en altitude, c’est-à-dire au-dessus de 2500 mètres. A titre d’exemple, les Geysers El Tatio est situé à 4500m, et les lagunes altiplaniques sont aux alentours de 3200m. Si San Pedro de Atacama ne pose en général pas de problème car vous voyagerez en étoile et dormirez à 2400m, il faut néanmoins respecter le processus d’acclimatation. L’altitude est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants en bas âge (en dessous de 7 ans), ainsi qu’aux personnes souffrant de souffrant de problèmes cardiaques, d’hypertension ou d’asthme sévère de s’aventurer au-dessus de 3 500 mètres. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Dans tous les cas, avant votre première montée en altitude, évitez la consommation excessive d’alcool, privilégiez les sucres lents et n’hésitez pas à tester les infusions de feuille de coca ou de rica-rica. Pendant vos excursions, marchez lentement, buvez beaucoup d’eau et prévenez votre guide en cas de symptôme (vertiges, maux de tête, nausées).

Les vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour voyager au Chili. Néanmoins, comme l’indique l’institut Pasteur, pour tous voyages lointains, les vaccins contre l’hépatite A, la rage et la fièvre typhoïde sont systématiquement recommandés. Il n’existe pas de paludisme au Chili.

Faites confiance à l'expertise de notre équipe pour vous organiser un voyage sans faille au Chili !

Le Chili est-il un pays dangereux ?

Longtemps considéré comme l’un des pays les plus sûrs d’Amérique Latine, le Chili a récemment fait les gros titres des médias internationaux à propos de la crise sociale qui a débuté en octobre 2019. En effet, le pays a connu un soulèvement de la part de sa population, réclamant plus de « dignité » et des conditions de vie décentes (augmentation du salaire minimum, éducation gratuite, réforme du système de pensions, diminutions des coûts des soins de santé, entres autres). Cette situation a déclenché la mise en place d’un couvre-feu durant une dizaine de jours en octobre 2019 sur la capitale et les zones touchées par les manifestations violentes.

Le référendum initialement prévu en mars 2020 a été reporté (pour cause de Coronavirus) à octobre 2020, et on peut supposer que cela donnera lieu à de nouvelles manifestations avant cette date. Il est important de savoir que durant le mois de novembre 2019, bien que les manifestations aient eu une ampleur assez forte, il n’y a pas eu d’impact sur les séjours prévus pour nos voyageurs. En effet, nous avions modifié les hébergements situés dans les zones sujettes aux manifestations et avancé les déplacements vers les aéroports afin de prévoir plus de temps. Les vols internes et l’approvisionnement des magasins ou des stations service n’a pas été impacté. Les régions touristiques comme Torres del Paine ou Atacama ont également été épargnées par ces manifestations. C’est ça aussi l’avantage de passer par une agence locale : éviter les désagréments et laisser des professionnels se charger de régler les imprévus. Vous êtes là pour profiter de vos vacances, et nous sommes là pour vous faire bénéficier de notre connaissance du terrain !

Quand est-il de la situation au Chili avec le Coronavirus ?

Comme le monde entier, le Chili n’a pas échappé à la crise sanitaire du Coronavirus, arrivée dans le pays mi-mars 2020. En mai 2020, le confinement total a été imposé pour toute la région centrale de Santiago ainsi que dans de très nombreuses régions un peu partout dans le pays. Des mesures sanitaires drastiques ont été maintenues jusque fin juillet 2020. Depuis cette date, le pays connait un déconfinement progressif. Actuellement, les frontières sont toujours fermées. Les parcs nationaux, les stations de ski et les hébergements ouvrent progressivement leurs portes, tout en respectant un protocole sanitaire strict. Le couvre-feu (de 23h à 5h du matin), est maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Actuellement, il n’y a encore aucune date officielle sur l’ouverture des frontières. Néanmoins, les réservations de voyages se poursuivent afin de profiter de prix un peu plus avantageux ainsi que de la disponibilité des hébergements en Patagonie notamment (les options massives prisent par les grosses agences se libérant petit à petit). C’est donc le bon moment pour déjà planifier un voyage fin 2020 ou début 2021 pour découvrir le Chili.

En tant qu’agence de voyage locale, nous avons assoupli nos conditions de réservations. En effet, nous demandons un acompte de 10% à la date de votre réservation, et vous demanderons de payer les 20% restants de l’acompte lors de l’ouverture des frontières. Par ailleurs, le solde des 70% est actuellement dû 35 jours avant la date de votre voyage.

En cas d’annulation de votre voyage pour des raisons sanitaires, en ligne avec l’ordonnance publiée par la plupart des pays européens, nous procédons à l’émission d’un avoir pour le montant déjà payé, valable durant 18 mois.

Patagonie chilienne torres del paine massif montagneux chili

6. Que mettre dans sa valise pour un voyage au Chili ?

Grande question existentielle ! Comment composer sa valise avant de partir en voyage au Chili ? Nous allons vous aider ! Voici le matériel indispensable à ne pas oublier :

  • Chaussures de marche en cuir imperméables (membrane Gore-Tex)
  • Vêtements intérieurs synthétiques qui n’absorbent pas l’eau (pas de coton ni de jeans)
  • Coupe-vent
  • Crème solaire indice 50
  • Vêtements chauds (altitude) : polaire

Parmi les objets plus classiques, il y a également :

  • Un sac à dos de taille moyenne pour les excursions
  • Une gourde (idéalement filtrante)
  • Un maillot de bain
  • Chapeau
  • Lunettes de soleil (couche d’ozone très fine dans la région)
  • Plusieurs paires de chaussettes chaudes pour la rando

Et voilà, nous avons passé en revue nos conseils pour bien préparer votre voyage au Chili. Nous espérons que vous avez appris plein de choses ! Il vous manque encore des informations ? N’hésitez pas à nous contacter, afin que nous puissions vous rappeler pour répondre à toutes vos inquiétudes et vos doutes. Votre voyage de rêves au Chili est à portée de main, n’hésitez pas à nous demander un devis !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Et pour rester attentif à tous nos bons plans et toutes les nouveautés sur le Chili, inscrivez vous à notre newsletter !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

Leave a Reply


Envie de créer un
itinéraire sur-mesure?

2 lamas blancs chili extreme nord putre chullucane

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour de recevoir tous les mois des bons plans et des idées pour votre séjour!