fbpx

Conseils voyage Patagonie : combiné Argentine Chili

Travel Coach Chile > Inspiration > Conseils voyage Patagonie : combiné Argentine Chili

Nos conseils voyage en Patagonie : un combiné Argentine Chili

Repartons aujourd’hui pour le dernier chapitre de notre thème Comment préparer votre voyage au Chili, avec un article de blog rempli de conseils et astuces pour voyager en Patagonie.

Territoire mythique et légendaire réparti entre l’Argentine et le Chili, la Patagonie est aussi un lieu de rêves pour les explorateurs novices ou aguerris. Mais, pas facile de s’y retrouver sur sa géographie, la meilleure période pour visiter la Patagonie ou encore la logistique qui entoure un circuit au cœur des glaciers millénaires. Je vais donc vous expliquer dans cet article de blog tous mes conseils, astuces et immanquables pour découvrir la Patagonie argentine et chilienne comme un expert !

Route Patagonie roadtrip marche

Où est la Patagonie ?

Pour bien préparer votre voyage en Patagonie, il nous faudra d’abord débroussailler le terrain. Nous avons tous cette vague idée de la Patagonie comme cette contrée du bout du monde, mais difficile de la placer sur une carte.

Alors passons par un petit point géographie, essentiel en Patagonie.

Les bases de la Patagonie : carte et géographie

Le premier fait marquant de la Patagonie, c’est un territoire divisé sur deux pays : l’Argentine et le Chili ! A l’origine complètement chilienne, la partie Argentine fut « offerte » par le Chili, dans une négociation d’alliance lors de la guerre du Pacifique, face au Pérou et à la Bolivie.

La Patagonie fait approximativement entre 800 000 et 1 000 000 de km2, et sa carte n’est pas universelle. La frontière entre les deux pays est assez controversée et même pas complètement établie à certains endroits. Elle s’étend environ depuis le fleuve Colorado (qui traverse le continent Latino-Américain en large) jusqu’au Cap Horn, le bout du monde.

Retrouvez la carte de la Patagonie pour mieux visualiser ce territoire : 

Aujourd’hui, la Patagonie chilienne se trouve dans la Région de Magellan et de l’Antarctique chilien, la plus grande et la plus au sud du pays (en espagnol : La Région de Magallanes y Antártica Chilena). De ce côté Pacifique, la Patagonie comprend des sublimes fjords glaciaires mais aussi une dense forêt tempérée

Côté Argentine, la Patagonie s’appelle aussi région patagonique. C’est une des quatre grandes régions d’Argentine, et elle est composé de plusieurs provinces : Río Negro, Neuquén, Chubut, Santa Cruz et pour finir tout au sud Terre de feu, Antarctique et Iles de l’Atlantique Sud.  Ce côté Atlantique de la Patagonie est composé de steppes arides, de praires et de déserts, des paysages très différents de ceux de son voisin chilien.

Autre nom mythique de ce territoire, la Terre de Feu ! Les délimitations de ce territoire sont encore plus vagues que celles de la Patagonie, mais elle s’étend tout de même sur les deux pays Andins. Tout au sud du continent, la Tierra del Fuego est communément définie par le grand îlot au sud de Punta Arenas (la grande île de la Terre de Feu). Et est séparée du continent par le fameux détroit de Magellan ! On y retrouve évidement Ushuaia, mais aussi Rio Grande en Argentine, et puis au Chili Puerto Williams (encore plus austral que Ushuaia) et le Cap Horn. Même si ces noms nous sont familiers, c’est plutôt la nature sauvage, inhabitée et parfois inhospitalière qui compose la Terre de Feu. C’est aussi le dernier lieu habité de l’Antarctique, c’est qui en fait forcément une destination à part et ce qui lui vaut le surnom de « bout du monde ».

Les peuples et habitants patagons

Les peuples et habitants de la Patagonie ont une histoire à part. 

La région, malgré ses conditions difficiles, est habitée depuis près de 35 000 ans. Elle a été peuplée par de nombreux peuples amérindiens, à la fois sur la côte que dans le Cordillère des Andes.

Dans la Patagonie du Nord, et dans la région des Lacs :

  • Les Mapuches et les Picunches ont formés, et forment toujours, la communauté la plus nombreuse et influente.
  • Les Huiliches
  • Les Chonos

Dans la Patagonie australe et la Terre de feu, ont vécus les :

  • Les Onas
  • Les Yagans
  • Les Alacalufes

1520 marque l’arrivée de Fernand de Magellan, et le début de la colonisation et de l’évangélisation européenne. Et en conséquence, l’arrivée des génocides, expropriations, et autres maladies étrangères, ce qui a amené à la disparition de la majorité de ces communautés.

🎙  Pour en savoir plus sur les vestiges des peuples originaires et les sons de la Terre de Feu, je vous invite à écouter ce podcast, qui vous fera voyager dans le temps et au bout du monde :

Aujourd’hui très peu d’habitants vivent en Patagonie. On recense environ 4 000 000 patagons, avec une densité très faible de 5 habitants au kilomètre carré! Les habitants vivent principalement de l’élevage de bovin et du tourisme.

Certains viennent s’y cacher pour profiter de la tranquillité et du calme de la région. C’est le cas par exemple du chanteur français Florent Pagny, qui y trouve refuge plusieurs mois dans l’année dans un ranch du côté Argentin.

Argentine/ Chili : au delà de la Patagonie

Pour élargir un peu notre focus, vous pourrez vous rendre compte rapidement que le Chili et l’Argentine partagent bien plus que la Patagonie et la Terre de feu, en effet, les deux pays frontaliers partagent près de 5 300 kilomètres de frontières communes ! Séparés par la Cordillère des Andes, les deux pays du sud de l’Amérique Latine, partagent donc des similarités et des liens forts.

Et c’est donc plutôt logique et intéressant de partir pour un voyage en Argentine et au Chili en même temps.

Au Chili, les locaux partent souvent depuis Santiago du Chili pour Mendoza, la région des vins argentins. Les voyageurs, eux, n’y pensent pas forcément, mais c’est une idée simple et une escapade accessible en voiture qui vous dépaysera complètement de la métropole chilienne !

Autre point de traverse entre les deux pays andins, la région des lacs ! Même si on vous parle souvent de la région des lacs et des volcans comme une région chilienne, les paysages eux n’ont pas de frontières ! C’est mon nouveau combiné préféré de vacances chileno-argentine : les Lacs depuis Puerto Varas jusqu’à Bariloche ! Mon moment favori de ce périple magnifique, c’est (même si cela peut paraître étrange à première vue) le passage de la frontière. En effet, dans cette zone, il est possible de passer la frontière Argentine lors d’une sublime navigation, entre forêts et monts. Cela change d’un poste de douane sinistre !

vignes vin argentine mendoza
bariloche lac argentine

Quand partir en Patagonie ?

Comme je vous l’expliquais dans notre article de blog : nos conseils pour une courte escapade inoubliable en Patagonie chilienne, le choix de la période pour découvrir la Patagonie est essentielle ! 

Pour explorer toute la Patagonie, il faut privilégier l’été austral, c’est à dire de décembre à mars . En décembre et en mars, vous évitez les vacances scolaires chiliennes, ce qui est toujours un plus pour les prix et la tranquillité des sites au Chili.

Mais le nord et le centre de la Patagonie, restent agréable entre septembre et avril. 

La saison en Patagonie se termine mi avril. Certains s’aventureront au bout du monde fin avril ou mai, mais pas sans guide ! La législation l’oblige, et c’est avant tout une question de sécurité. C’est une option plus chère, mais très différente et insolite. C’est une aventure de découvrir la Patagonie sous la neige, et seuls au monde ! 

Si vous souhaitez découvrir la Patagonie, et une autre région, par exemple les déserts du Nord. Je vous invite à retrouver dans notre chapitre Saisons, toutes les informations nécessaires pour choisir la meilleure période pour votre voyage.

Vous y retrouverez également tous les détails sur les meilleures périodes pour observer les animaux Patagons, marins ou ailés. A voir en Patagonie : des baleines, pumas, guanacos, condors et des colonies gigantesque de manchots !

 

Où partir en Patagonie ?

La Patagonie, de l’Argentine au Chili. offre sur son immense territoire des sites et lieux tous plus impressionnants les uns que les autres. 

Je vous laisse ici une liste non exhaustive de nos arrêts préférés dans toute la Patagonie. Cliquez sur les titres pour en savoir plus sur ces lieux d’intérêts à ne manquer:

Au Chili, l’île de Magdalena est une réserve de petits manchots de Magellan. Il est possible de découvrir la colonie en bateau.

Au Chili, la Isla Madre de Diós est un archipel d’îles inhabitées. L’archipel devrait bientôt être reconnue à l’UNESCO.

Au Chili, l’île Navarino se trouve tout au sud du pays en Terre de feu. C’est un lieu sauvage et indomptable.

Elle est surtout connue pour son trek los Dientes de Navarino, considéré le plus difficile du Chili, et le plus austral au monde, à cause de son isolation complète et son climat difficile. Tous les chiliens rêvent de le faire une fois dans leur vie !

Sa capitale est Puerto Williams, l’autre ville de La Tierra del Fuego. 

Au Chili, le glacier Grey est un des plus sensationnel de Patagonie. C’est un monstre de glacier, duquel on peut se rapprocher en bateau lors d’une croisière ou en kayak.

Il est accessible depuis le Parc Torres del Paine.

En Argentine, le glacier Perito Moreno est sûrement le plus connu de Patagonie. Il est accessible depuis El Calafate. 

Sa particularité? Il est possible de réaliser une marche sur le glacier, ou de le découvrir depuis des passerelles, à pied.

En Argentine, le mont Fitz Roy est un géant de pierre, caractéristique de Patagonie, et qui ressemble étrangement aux Torres de son voisin chilien. 

C’est le lieu idéal pour partir en randonnée, itinérante ou en étoile, depuis El Chaltén.

En Argentine, Ushuaia est la « capitale » de la Terre de feu. C’est souvent celle qu’on appelle la ville du bout du monde.

C’est un ville très touristique, et où s’arrête de nombreux bateaux de croisières de tourisme de masse. 

Au Chili, le Cap Horn, ou Cabo de Hornos en espagnol, est le fameux cap situé au sud de l’île d’Horn, au fin fond de la Terre de feu chilienne. 

Il est considéré comme le point le plus austral de l’Amérique du Sud, et est un passage maritime aussi connu que dangereux.  Les difficultés qui entourent sa navigation lui ont donné sa légende, et il est considéré comme un cimetière de bateaux.

On s’appelle parfois le « cap tempêtes »ou le « cap redouté ».

En Argentine, El Calafate est le coeur de la vie patagone argentine. C’est une ville qui porte le nom d’un arbuste épineux, dont le fruit sert à faire des confitures (baie bleu violet), est le point de chute de toutes les excursions vers le fameux Perito Moreno.

Petite ville touristique classique, sans grand intérêt.

En Argentine, le petit village d’El Chaltén se trouve à quelques 4 heures de route d’El Calafate. 

C’est le point de départ pour rejoindre le mont Fitz Roy, et de biens autres sublimes randonnées en pleine nature.

Le Lago Carrera ou Lago Buenos Aires à deux noms officiels puisqu’il s’étend du Chili à l’Argentine. 

Sur la Route Australe chilienne c’est un arrêt immanquable pour découvrir les cathédrales de Marbre et les chapelles de Marbre (capilla de mármol et cavernas de mármol en espagnol). En petit bateau ou en kayak c’est une activité immanquable, à réaliser au coeur de paysages incroyables. 

En Argentine, le Lago Argentino est un incontournable de la Patagonie.

Lors d’une croisière vous pourrez explorer le parc Campo de Hielo Patagónico, en passant par le lac Argentino et le canal des icebergs. Le parc national Los Glaciares est un scénario magnifique de bois, lacs, montagnes, glaces et steppes qui comptent plus de 200 glaciers. Parmi les plus connus: le glacier Spegazzini, très haut (135 m), le glacier Upsala qui couvre presque toute la vallée, et bien entendu le Perito Moreno, qui avance constamment.

Au Chili, la route australe est cette voie assez récente mais légendaire qui mène les chiliens comme les voyageurs au sud du pays, tout au long de la Patagonie.

La Carretera australe s’étend sur plus de 1200 kilomètres entre Puerto Montt et Villa O’Higgins. Officiellement, elle se nomme la ruta 7. 

C’est le chemin idéal pour un road trip hors des sentiers battus, avec des paysages imposants et des activités autant immanquables qu’insolites.

En Argentine, la route nationale 40 (ou ruta nacional 40) est une voie mythique et très importante. 

C’est la route la plus longue du pays, puisqu’elle relie la frontière Bolivienne tout au nord jusqu’au sud de la Patagonie argentine. Elle fait plus de 5 000 kilomètres de long !

La ruta 40 se déroule le long de la Cordillère des Andes et attire de plus en plus de voyageurs. Elle relie en effet les parcs nationaux les plus importants d’Argentine et passe par des lieux touristiques et recherchés (comme le Perito Moreno et el Calafate en chemin vers la terre de feu). C’est donc l’opportunité de faire un roadtrip incroyable dans toute l’Argentine !

Au Chili, le parc naturel Torres del Paine et LE site touristique local et international de la Patagonie chilienne. Le joyaux de la Patagonie attire les marcheurs et les randonneurs qui se lancent pour les connus trek O ou trek W, vers les trois Torres (tours) de pierre qui font toute la beauté du lieu. 

Le parc est donc rempli de sentiers de trekking superbes, mais aussi de glaciers, lagunes et lac magnifiques. C’est aussi un haut lieu de l’observation de la faune avec par exemple des pumas et des condors !

L’avantage du parc est que les sites d’intérêts sont accessibles à tous, à pied ou en voiture. Enfants, seniors et personnes à mobilité réduite ont accès aux charmes du parc le plus connu du Chili.

En Argentine, le parc naturel Los Glaciares est déclaré au Patrimoine mondial naturel de l’UNESCO (depuis 1981). Ses 200 glaciers immenses constituent son attraction principale (mais pas des moindres). Le parc est un spectacle de glace, lacs et bois plutôt hors du commun.

Les glaciers du parc national Los Glaciares les plus importants sont :
– le glacier Perito Moreno (détaillé plus haut),
– le glacier Spegazzini et ses 135 mètres de haut
-le glacier Upsala, immense, qui couvre une grande partie de la vallée

Au Chili, le parc naturel Alerce Andino est un secret bien gardé qui s’étend sur les communes de Puerto Montt et de Cochamó, tout au nord de la Patagonie. 

Trois types de forêts sont présentes dans le parc, qui doit son nom à l’espèce la plus remarquable, l’alerce, en voie de disparition.
 
Près de la laguna Fría (secteur Correntoso), on pourra admirer un alerce de 3 000 ans d’âge.
 
Enfin, une cinquantaine de petites lagunes se nichent au creux de la forêt : les plus fameuses sont les lagunes Sargazo, Chaiquenes, Triángulo, Fría et Pangal.
 
Plusieurs sentiers de randonnée permettent de se familiariser avec le parc naturel, le Salto del Río Chaicas, ou encore le secteur des lagunes Chaiquenes et Triángulo.

Au Chili, ce parc naturel magnifique est un immanquable surtout pour son glacier San Rafael. 

Il est possible de partir en expédition en bateau depuis Puerto Tranquilo, à Bahía Explorador. 

Au Chili, le parc naturel Queulat est connu grâce à son glacier tombant (glacier Colgante). Malheureusement le glacier recule et se réduit chaque année un peu plus. Il faudra donc se dépêcher pour l’observer.

C’est un parc qui offre de courtes marches accessibles vers les mirador. Parfait pour les familles avec enfants et ceux qui préfèrent éviter de longues randonnées.

Ce parc au Chili, est proche et facilement accessible depuis Puerto Natales.

C’est un parc national protégé de 35 259 km2 avec des glaciers impressionnants ! A ne pas rater en croisière pour observer les géants de glaces au plus près.

Il ne vous reste plus qu’à choisir vos immanquables pour créer votre itinéraire sur mesure en Patagonie !

Que faire en vacances en Patagonie ?

Vous l’aurez compris, la région de la Patagonie regorge de sites superbes. Mais comment les visiter ? 

Retrouvez ici mes activités favorites pour découvrir la Patagonie et tous ces lieux immanquables de facon originale, authentique, insolite et active !

Randonnée Torres Del Paine Patagonie Chili montagnes
Une randonnée itinérante dans le parc Torres del Paine.
Activité kayak en patagonie
Du kayak vers le glacier Grey, dans le parc Torres del Paine.
randonnée équestre balade cheval patagonie torres del paine laguna sofia
Une balade à cheval, vivre l'expérience typique de l'Estancia avec les gauchos Patagons.
Le musée glaciarium d'El calafate
Explorer le Galciarium d'El Calafate, rare musée dédié aux glaciers.
perito moreno glacier argentine patagonie
Une croisière sur le Lago Argentino et ses glaciers.
terre de feu patagonie chili argentine
Une balade à vélo sur l'Isla Navarino, en terre de feu.
chapelle cathédrale de marbre lac general carrera chili route australe patagonie lac bleu turquoise
Du kayak vers les cathédrales de marbre sur le lac General Carrera.
Trek El Chalten
Une randonnée itinérante ou en étoile à El Chaltén, Argentine.
Portrait rapproché condor patagonie argentine
Une oberveration de Condors depuis Punta Arenas
manchots-pingouins-chili-argentine-animaux
Rencontrer une colonie de manchots pendant une navigation vers l'Isla Magdalena.
marche glacier patagonie
Un trekking sur le glacier Perito Moreno en Argentine!

Mais il y a encore beaucoup d’autres choses à faire en Patagonie, comme par exemple :

  • un dîner Asado Al Palo, repas typique de Patagonie, dans une vraie Estancia.
  • Une journée de croisière vers les glaciers du parc O’Higgins : les glaciers Serrano et Balmaceda.
  • Une balade à cheval dans le parc Torres del Paine ou vers la Laguna Sofía
  • Une navigation vers les manchots rois de la Terre de feu
  • Une demi-journée de kayak dans le canal de Beagle, au bout du monde en la Tierra del Fuego !
  • Un trekking sur le glacier Perito Moreno
  • Une marche dans la réserve naturelle ñimez et ses animaux
  • Visite de la Cueva de Milodon, en chemin vers Torres del Paine

et encore bien d’autres !

Où dormir en Patagonie ?

Pour se loger en Patagonie comme dans le reste du Chili et de l’Argentine, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, comme nous le détaillons dans notre article dédié au budget d’un voyage au Chili.

Les aventuriers et les backpackers pourront trouver de nombreux campings, refuges et hostel. L’ambiance y est conviviale et les prix souvent bas. Ne vous attendez pas cependant à du haut confort, et prévoyez des vêtements chauds !

Concernant le camping sauvage, qui est souvent tentant dans cette région sauvage, faites attention car il y a des zones où il est formellement interdit. Par exemple, dans le parc de la Terre de feu, le parc national Torres del Paine ou encore dans les montagnes aux alentours du Fitz Roy, je vous déconseille fortement de tenter l’expérience du camping sauvage, sous peine de lourdes amendes. Dans les lieux réglementés, et les parcs nationaux en général, privilégiez les zones de camping aménagés. Ces zones sont souvent gratuites (comme en Terre de feu ou à El Chatén) mais peuvent aussi être payante et à réserver longtemps à l’avance (comme à Torres del Paine).

Vous trouverez des hébergements plus commodes dans des hôtels, auberges et B&B. Il est bon de savoir que le style de décoration patagon est plutôt rustique et très boisé ! Beaucoup de ces hôtels sont de petites entreprises familiales à l’ambiance chaleureuse. Vous y trouverez des perles rares, logés en pleine nature sauvage.

Dans les hauts lieux touristiques de Patagonie, les prix s’envolent ! Particulièrement si vous souhaitez loger à l’intérieur d’un parc national ou dans un logement de charme.

L’offre d’hôtels prestigieux, avec des infrastructures exceptionnelles, ne manque pas dans les sites touristiques. Ces hébergements sont en revanche de gros complexes, souvent appartenant à des chaînes internationales. Ils sont idéals pour des visites en étoile dans la région, avec du confort et des prestations de grande qualité.

Il sera important de vous rappeler qu’une grande partie des logements, de tous types, ferment durant l’hiver austral, donc aux alentours de juillet et août. Certains, ferment même d’avril à septembre pour la saison !

Et maintenant, pour terminer, voulez-vous savoir quel est mon logement préféré en Patagonie ? Sans aucun doute le réveil depuis un van aménagé, plantée en pleine nature. Ce sont des réveils sans pareil, avec des vues qu’on n’oublie pas de si tôt !

Road Trip en Kombi à Torres del Paine patagonie chili

Quelle logistique pour un voyage en Patagonie ?

Puisqu’un voyage au Patagonie est souvent synonyme de vacances au bout du monde, il est vrai que préparer la partie logistique de cette aventure est important. 

Nous allons alors couvrir dans cette partie les questions les plus posées concernant la logistique d’une visite en Patagonie (Chili et Argentine): 

  • Le budget nécessaire pour des vacances en Patagonie
  • L’accessibilité et les aéroports pour rejoindre la Patagonie des deux côtés
  • Les formalités de visa et de frontières entre les deux pays qui se partagent la Patagonie
  • Les dangers et risques en Patagonie
  • Les agences et autres circuits organisés pour voyager en Patagonie accompagnés

Budget voyage en Patagonie

Un voyage en Patagonie nécésite un certain budget, surtout si on voyage dans des hôtels confortables et en favorisant des activités. 

Transport, durée, activité, guide ou non, type de logement, saisons, tous ces facteurs entrent en jeu dans la construction d’un devis ou d’un budget de tour en Patagonie. Je ne peux donc pas vous donner un budget fixe pour un circuit !

Cependant, comme dans le reste du Chili et de l’Argentine, les aventuriers dépensent en moyenne 40 euros par jour par personne en Patagonie tandis que les voyages organisés par des agences en mode confortable avoisinent plutôt les 150 à 250 euros par jour par personne. 

Pour calculer votre budget personnalisé, retrouvez les prix des hébergements, activités, des transports et du coût de la vie sur place sur notre chapitre budget et prix!

glacier tombant patagonie

Aéroports et accessibilité

Accéder à la Patagonie depuis le Chili: 

Les arrivées internationales au Chili se font toutes par l’aéroport de Santiago, la capitale. 

Pour rejoindre la Patagonie, vous aurez plusieurs options. 

La plus commune et économique est de prendre un vol local en direction de Punta Arenas. Ces vols sont réguliers et raisonnables en général. 

Une autre option est de rejoindre la Patagonie directement par le petit aéroport de Puerto Natales. C’est une solution plus chère mais qui vous permettra de rejoindre plus rapidement le parc Torres del Paine par exemple. Ces vols internes sont plus rares et ouverts quelques mois dans l’année, lorsque la demande existe (au coeur de l’été chilien).

Accéder à la Patagonie depuis l’Argentine: 

Les vols internationaux à direction de l’Argentine arrivent tous à Buenos Aires, qui compte plusieurs aéroports. 

Pour rejoindre la Patagonie depuis Buenos Aires, il faudra prendre un vol interne à direction d’El Calafate. Attention, les prix sont très volatiles et peuvent grimper !

Vue aérienne de Buenos Aires, capitale Argentine
airport aéroport avion vol transport Patagonie Chili Argentino

Je vous conseille d’arriver dans la capitale du pays (Santiago de Chile ou Buenos Aires) depuis lequel vous débuterez votre voyage en Patagonie. En effet, il n’est pas possible de combiner un vol entre la Patagonie d’un pays et la capitale de son pays voisin, comme par exemple arriver à Santiago et prendre un vol vers la Patagonie Argentine. Cette alternative est en générale très chère car il n’existe pas de vols directs croisés entre les capitales andines et les aéroports régionaux. Il faut donc privilégier Santiago du Chili pour voyager vers Punta Arenas, ou Buenos Aires pour débuter par El Calafate.

Je vous conseille donc de suivre ce circuit facile et plus économique en Patagonie

  • Arrivée internationale à Santiago de Chile ( y rester le temps souhaité) 
  • Transition de Santiago à Punta Arenas en avion
  • Punta Arenas 
  • Transfert de Punta Arenas à Puerto Natales en voiture ou en bus
  • Direction Torres del Paine, en bus ou en voiture (y rester le temps souhaité) 
  • Trajet de Torres del Paine vers El Calafate, en bus : passage de frontière vers l’Argentine
  • El Calafate vers El Chaltén. en bus  ( y rester le temps souhaité) 
  • Aller- retour vers le Perito Moreno, en bus ou en excursion
  • Retour vers El Calafate
  • Transition d’El Calafate vers Buenos Aires en avion (le temps souhaité) 
  • Retour avec un vol international depuis Buenos Aires

Cet itinéraire approximatif vous donne une idée de boucle pour découvrir toute la Patagonie, du Chili à l’Argentine. Cette même boucle dans le sens inverse est aussi intéressante. A vous de l’adapter selon le temps dont vous disposez, de votre budget et de vos autres arrêts dans notre belle région !

Frontières et visa en Patagonie

La Patagonie se trouvant au Chili et en Argentine, il faudra bien prendre soin de faire des formalités de voyage pour les deux pays.

Pour les Français, Belges, Suisses et Canadiens, vous n’avez pas besoin de visa particulier pour visiter l’Argentine comme le Chili. Un simple visa touristique délivré lors de votre arrivée sur place et valable 90 jours conviendra. Retrouvez les démarches à faire auprès de vos consulats et ambassades respectives.

Concernant les passages frontaliers entre l’Argentine et le Chili, préparez vous avec ces conseils importants à savoir avant de partir :

  • La route menant à la frontière terrestre Chili Argentine de Mendoza se trouve en altitude. Il se peut parfois qu’elle soit fermée en cas de mauvais temps important ! C’est aussi le cas de la frontière passant par Tres Cruces, qui est très peu empruntée ou celle du Paso Jama (dans la région d’Atacama). Les frontières qui passent par Puerto Natales, Chile Chico ou de Bariloche elles n’ont pas ce problème et sont ouvertes toute l’année.
  • Il est long et cher de passer une voiture chilienne ou argentine chez son voisin. Cela s’applique pour des voitures et vans achetés sur place ou prêtés par des amis. Il vous faudra préparer des documents administratifs et acheter un permis argentin (qui est en fait une assurance) pour une traversée d’un pays à l’autre. En cas de non-conformités, les autorités peuvent vous refuser le passage. Les agences de location de voiture se chargent de vous faire un permis argentin ou chilien, ce qui est payant mais facile.
  • Ne soyez pas pressés aux frontières terrestres, particulièrement en Patagonie, où l’attente peut vite atteindre 4 heures à la belle saison touristique.
  • Et bien sûr, n’oubliez pas votre passeport ou votre carte d’identité locale ! C’est une frontière comme une autre après tout.
gauchos cheval patagonie

Patagonie: des dangers et risques ?

La Patagonie, tout comme le Chili, n’est pas une destination dangereuse si vous respectez quelques règles de sécurité plutôt basiques.

  1. Emportez des vêtements adaptés au froid de la saison (veste imperméable, chaussures de marche imperméables, sous pull technique et des polaires).  
  2. Ne partez pas pour un trek plus difficile que votre niveau physique, il faut être honnête avec soi même et prendre connaissance de ses limites pour une bonne expérience (particulièrement en montagne !).
  3. Les marches sur les glaciers sont déconseillées aux personnes : de plus de 60 ans, enceintes, aux enfants et aux personnes ayant des problèmes cardiaques.
  4. Une aventure en Patagonie durant l’hiver australe (l’été européen), doit être impérativement accompagné d’un guide expérimenté. Les sites sont rapidement impraticables et il vaut mieux éviter les risques inutiles au cœur de la neige. De toutes facons, le parc Torres del Paine m’autorise pas les randonnées sans guide en hiver.
  5. Ne vous aventurez pas dans les zones non balisées, par exemple de la Terre de feu, sans préparations et sans le matériel nécessaire. Ce genre d’expédition doit être préparée et encadrée pour réduire les risques notamment liés au climat difficile.

Et voilà, on a déjà fait le tour des risques en Patagonie. Il vous suffit de garder à l’esprit que c’est un territoire de montagne au climat froid et incertain, et votre voyage se passera dans de bonnes conditions !

Agence et circuits organisé en Patagonie

Comme dans le reste de la région, il existe de nombreuses agences et circuits organisés en Patagonie. Voilà un petit tour d’horizons de vos différentes options d’accompagnement: 

  • Une agence européene vous vendra un voyage pré-défini et probablement en gros groupe (15 personnes). 
  • Une agence latino-américaine vous offrira souvent un voyage pré-défini et multi-destinations et probablement en groupe.
  • Une agence locale Chilienne ou Argentine pourra vous concocter un itinéraire sur-mesure en Patagonie en privé, en mini groupe (par exemple nous organisons 2 départs par an pour un voyage en mini groupe constitué de 6 à 8 personnes) ou avec vos proches seulement.
  • Certains hôtels patagons vous offrent des packs de découvertes, souvent courts et avec une thématique.
  • Des tours opérateurs pourront vous conduire, souvent à la journée, vers la Patagonie chilienne ou argentine depuis Puerto Natales, Punta Arenas et El Calafate.
  • Arrivés dans une de ces villes, vous pourrez aussi trouver par vous même un guide qui vous accompagnera sur place, par exemple pour une randonnée itinérante.

Cliquez ici pour demander votre devis de voyage sur-mesure en Patagonie !

Combinés, escapades et randonnés itinérantes

Leave a Reply


Envie de créer un
itinéraire sur-mesure?

2 lamas blancs chili extreme nord putre chullucane

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour de recevoir tous les mois des bons plans et des idées pour votre séjour!