fbpx

Notre sélection de films chiliens

Travel Coach Chile > Expats et vie locale > Notre sélection de films chiliens

Quand vous aurez fini de trier vos photos pour participer à notre Grand Prix de la Photographie TravelCoachChile, direction le canapé ! Nous vous invitons à un voyage au Chili, une plongée dans son histoire tumultueuse et un fabuleux panorama cinématographique. Installez-vous confortablement, et découvrez notre sélection de films chiliens !

Mujer fantástica (2017) : un film chilien poignant sur la passion, la liberté et la diversité

Finaliste aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère, le film du cinéaste chilien Sebastián Lelio dessine le portrait de Marina, une trentenaire transgenre entretenant une liaison amoureuse tendre et délicate avec Orlando, un quinquagénaire qui la rend heureuse, même si ce dernier est déjà marié. À la mort inattendue de son amant, de 20 ans son aîné, Marina subit l’hostilité de ses proches et doit se battre pour conserver sa dignité de femme, malgré toutes les embûches que la famille du défunt, qui la rejette complètement…

Découvrez-ici la critique du Monde

Nostalgia de la luz, 2010 : un extraordinaire documentaire chilien

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, des astronomes du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles, car la transparence du ciel est telle qu’elle permet d’observer jusqu’aux extrémités de l’univers. C’est aussi un endroit où la sécheresse du sol garde intacts les restes humains: ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi les ossements des prisonniers politiques de la dictature… Alors que les astronomes parcourent les galaxies les plus éloignées à la recherche d’une probable vie extraterrestre, au pied des observateurs, un groupe de femmes cherche sous les pierres, à la recherche de leurs proches disparus … Un formidable documentaire de Patricio Guzmán !

Retrouvez l’intégralité ce beau documentaire ici

No (2012) : le témoignage engagé d’une histoire chilienne mouvementée

Le réalisateur Pablo Larrain retrace ici un pan essentiel de l’histoire chilienne…

Santiago du Chili, 1988. Le Général Augusto Pinochet, qui dirige le pays d’une main de fer depuis le coup d’état de 1973, organise un referendum au sujet de son maintien au pouvoir pour huit années supplémentaires : oui, il reste, non, il se retire. Les partisans du « non » font appel aux services du jeune publicitaire René Saavedra (Gael García Bernal). Celui-ci déconcerte les partisans de Pinochet, mais aussi ses propres compagnons, en construisant une campagne positive montrant la joie, la seule susceptible selon lui de séduire les indécis, jeunes ou âgés. Il doit faire face à diverses tentatives d’intimidations et de pressions, dont celles du directeur de sa propre agence, conseiller pour la campagne en faveur du « oui ». Alors que les sondages et les résultats partiels annoncent une victoire du « oui », le soir du 5 octobre 1988, René Saavedra apprend, sans réussir à y croire, que le « non » l’a largement emporté, marquant la fin du régime militaire d’Augusto Pinochet et ouvrant la voie à la transition démocratique chilienne.

Araña, (2019) : un tumultueux thriller chilien

La séduisante et charismatique Inés, son mari Justo et leur meilleur ami, Gerardo, font partie d’un d’un groupuscule d’extrême droite dans le Chili chaotique du début des années 1970. Soutenus par la CIA, déterminés à renverser le gouvernement d’Allende. Ensemble, ils commettent un crime politique qui change l’histoire du pays et les sépare à jamais, mettant fin à leur triangle amoureux. Quarante ans plus tard, Gerardo réapparaît publiquement lorsque la police le surprend avec un arsenal de guerre. Non seulement la vengeance amoureuse l’inspire, mais aussi son obsession politique juvénile. Inés, aujourd’hui femme d’affaires puissante et influente, fera tout son possible pour empêcher que le passé resurgisse.

Andrés Wood, célèbre réalisateur chilien, saura vous tenir en haleine toute la durée de ce trépidant thriller !

Machuca, 2004 : une enfance aux antipodes dans un Chili politiquement déchiré

Chili 1973. Découvrez dans ce film d’André Wood l’enfance agitée de deux enfants : Gonzalo Infante, timide, issu d’une famille aisée résidant dans les beaux quartiers, et Pedro Machuca, un fils de paysans vivant dans un bidonville. Tout oppose ces deux garçons qui vont se rencontrer sur les bancs de l’école, grâce à une initiative idéaliste du Père Enroe : intégrer dans un collège catholique très huppé de Santiago des enfants défavorisés. Il souhaite ainsi apprendre à tous respect et tolérance, alors que le climat politique et social se détériore dans le pays. Certains parents des enfants approuvent, d’autres crient au scandale. De cette ambiance turbulente naît une amitié profonde entre deux garçons qui partagent un premier amour, des rêves de justice et un instinct de rébellion. Ensemble, ils seront les témoins impuissants du coup d’état sanglant qui signe la fin de l’époque d’Allende.

Et quand vous aurez terminé ces cinq films chiliens, Dites nous en commentaires lequel vous avez préféré ! N’hésitez pas non plus à élargir la liste en suggérant de nouveaux films à nos lecteurs.

Leave a Reply


Envie de créer un
itinéraire sur-mesure?

2 lamas blancs chili extreme nord putre chullucane

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour de recevoir tous les mois des bons plans et des idées pour votre séjour!