fbpx

Nos conseils pour visiter le parc national le mieux gardé de l’Altiplano

Travel Coach Chile > Expats et vie locale > Nos conseils pour visiter le parc national le mieux gardé de l’Altiplano

Nous sommes de retour pour un article de blog ciblé sur le Chili en dehors des sentiers battus.

 

Vous voyagez au Chili et avez envie de découvrir le pays comme un local ? Vous êtes à la recherche des meilleurs conseils pour voyager loin de la foule ? Vous êtes au bon endroit. Aujourd’hui, nous allons vous présenter le parc le mieux gardé de l’Altiplano : le parc Nevado 3 Cruces. Certes il est un peu difficile d’accès, mais vous serez récompensés par la beauté de ces paysages spectaculaires, le tout en étant seul au monde. Une expérience inoubliable au programme.

Nos conseils pour organiser son voyage au parc Nevado 3 Cruces

nevado tres cruces chili guanaco paysage insolite

Le parc Nevado 3 Cruces ? C’est quoi ?

Si vous n’avez jamais entendu parler du parc Nevado 3 Cruces, les quelques lignes qui suivent devraient vous convaincre de le rajouter immédiatement à la bucketlist de votre voyage au Chili.

Situé à + de 3.800 mètres d’altitude, ce parc national protégé abrite un écosystème riche de plus de 70 espèces. Parmi les stars du parc, les 3 espèces de flamants roses (le Chilien, le James et l’Andin), l’ouette et la mouette des Andes, la foulque cornue,  et le pato jergón chico, un canard endémique.

 

Le parc Nevado 3 Cruces est comopsé de deux zones distinctes, le secteur de la Laguna Rosa et le secteur de la Laguna del Negro Francisco. Le parc accueille aussi un des volcans les plus hauts du monde : le volcan Nevado 3 Cruces, qui a donné sont nom au parc, pour ses 3 sommets (6.206m, 6.629m, et 6.748m). Le parc donne d’ailleurs accès au volcan Ojos del Salado, le deuxième sommet le plus haut d’Amérique Latine et le volcan le plus haut du monde : 6.893m.  

Partons à la découverte des lieux à ne pas manquer lorsque vous visiterez le parc Nevados 3 Cruces.

A voir

Laguna Rosa

3 nevados chili

On vous prévient, le paysage est à couper le souffle, au sens propre comme au figuré. En effet, cette lagune, qui est la première que vous découvrirez en arrivant par la route principale, se trouve déjà à 3.700m d’altitude.

Une fois sur place, que dire? Les cimes enneigées des volcans qui dominent la lagune, les flamants roses qui gambadent, le silence… Tous les éléments sont réunis pour créer une ambiance magique.

Salar de Maricunga

salar maricunga chile nevado 3 cruces copiapo

En prenant soin de marcher doucement pour ne pas vous essouffler, nous vous recommandons d’aller vers le Salar de Maricunga, qui entoure la Laguna Rosa.  Il a été provoqué par le croisement de la cordillère Claudio Gay et la cordillère de Domeyko, qui ont ainsi crée un bassin fermé dans lequel le sel s’est concentré au fur et à mesure que l’eau de mer s’est évaporée. Aujourd’hui, ces 8.000 hectares de superficie en font (malheureusement) un salar très intéressant pour les exploitations de lithium

Laguna Verde

laguna verde nevado 3 cruces chile
Source : Maria Pulgar sur Flickr

A l’est du parc, sur la route qui mène à l’Argentine (vers le Paso San Francisco) se trouve la Laguna Verde. Cette lagune, qui est en fait un lac salé de montagne, est situé à 4.350m d’altitude. Le taux de salinité très élevé de ses eaux lui donne une couleur vert émeraude incroyable, mais limite toute forme de vie aux alentours.

Salar de Pedernales

Ce  salar particulièrement connu pour ses bassins d’eau turquoise dans lesquels on peut se baigner. Enclavé entre les cordillères de Domeyko et Claudio Gay et situé à 3.346m d’altitude, le secteur abrite aussi des flamants roses et des canards sauvages. En plus d’avoir de proposer une baignade dans des eaux à forte concentration saline, qui permettent de flotter comme sur la mer morte, vous profiterez d’un moment de détente dans un paysage unique en son genre: au coeur d’un désert et entouré de montagnes.  

Cascade et thermes Juncal

Situés en pleine zone montagneuse, entre les salar de Pedernales (au Nord) et Maricunga (au Sud), les thermes de Juncal offre des bassins d’eau chaude entre 30ºC et 40ºC. Un petit paradis, pour un moment de détente bien mérité.

Mal d’altitude – Notre expérience

On ne peut pas vous parler du parc Nevado Tres Cruces sans vous parler du mal d’altitude. En effet, le parc est situé entre 3.800m et 4.200m d’altitude. Le refuge du secteur Santa Rosa, qui est le refuge le moins élevé, est situé à 3.800m, ce qui est déjà très haut, surtout lorsqu’on ne peut pas s’acclimater de façon naturelle.

En théorie, il est recommandé procéder à une acclimatation progressive, en s’élevant de 300m par heure. Copiapo étant situé à moins de 1.000m d’altitude, et le refuge à 3.800m, il vous faudrait + de 8h pour y arriver, ce qui dans la pratique est compliqué. L’idéal serait de dormir une nuit à mi-chemin. Or, il n’y a aucune infrastructure touristique avant le secteur de la Laguna Rosa. C’est pourquoi, le plus probable est que vous y montiez,  et que, même en allant lentement, vous souffriez du mal des montages une fois arrivés en haut.

En tout cas, c’est ce qui nous est arrivé! Autant être clair : nous n’avons pas dormi de la nuit. Si vous suivez activement notre blog, vous vous rendrez compte qu’il nous était arrivé la même chose au Salar de Surire, ce lieu incroyable et hors des sentiers battus, comme nous le racontons dans notre récit de voyage sur l’Extrême Nord.

Nous vous recommandons donc, d’être extrêmement prudents, de na pas vous aventurer là-bas si vous savez que vous souffrez facilement du mal des montagnes. Une fois sur place faites attention à marcher très lentement, bien vous hydrater, et emporter des médicaments appropriés. En cas de doute, consultez un médecin au préalable.

Comment y aller ?

road trip copiapo nevado 3 cruces chili

La ville la plus proche du parc Nevado très Cruces est Copiapó. C’est également la ville d’accès pour rejoindre le parc Pan de Azucar et le désert fleuri.

Pour rejoindre Copiapó, nous vous recommandons le bus de nuit, en 12h. Super pratique depuis Santiago, il y a des Salon Cama, dans lesquels il est possible de dormir confortablement.

Une alternative est de prendre l’avion. Le vol très rapide vous emmènera à l’aéroport del Desierto, situé à 40km de Copiapo. De là il est possible de louer un véhicule pour vous rendre ensuite au parc.

Pour rejoindre Nevado Très Cruces, il y a deux options : location de véhicule et tour guidé.

Si vous optez pour la location de voiture, nous vous conseillons de préférer un 4×4, bien que non obligatoire si vous restez sur les sentiers. Gardez en tête que vous voyagerez dans un parc isolé, sans accès téléphonique et sans aucun service basique. Si vous choisissez d’aller jusqu’au secteur de Negro Francisco, il faut que vous emportiez votre combustible, car il n’y a pas pompe à essence dans le parc, ni sur le chemin.

De plus, il faudra être capable de vivre en autonomie au cas où vous avez une panne, seriez perdus, ou resteriez coincés avec votre véhicule. Emportez donc tout le matériel nécessaire avant votre départ (nourriture, eau potable, sac de couchage, vêtements chauds…). L’idéal est d’avoir toujours avec vous du matériel de secours, une carte, un GPS et une boussole. Les loueurs de voiture vous recommanderont également des chaînes, une pelle ou un treuil pour se désensabler ainsi qu’une balise radio. Nous n’avions pas opté pour ce type de matériel supplémentaire lors de notre visite, mais nous n’avions été que jusqu’à la Laguna Santa Rosa.

Il faut également se renseigner sur les conditions météorologiques avant de partir, et ne pas prendre de risques en cas d’annonce de pluie ou de neige.

Il est indispensable de signaler à la CONAF ou à SERNATUR où vous compter vous rendre et la durée de votre séjour.

Toutes ces complexités logistiques nous poussent, en tant qu’agence de voyage, à recommander l’organisation du séjour par un professionnel.

Nos recommandations

nevado tres cruces chili laguna verde paysage insolite

Si vous choisissez d’y aller avec un organisme touristique, vous n’aurez pas à vous soucier de tous ces aspects de sécurité. Nous vous recommandons néanmoins de bien faire attention, lors du choix de votre excursion, à l’acclimatation à l’altitude. Il n’est pas recommandé de choisir une excursion d’une seule journée. Le mieux est de choisir un séjour de 2 jours ou plus, afin de voir les différents secteurs. Pour combiner avec le Salar de Penernales il est préférable de prendre une excursion de 3 jours et 2 nuits.

Découvrir le parc avec guide permet, outre la prise en charge des aspects logistiques et de sécurité, de voir des endroits où vous n’auriez pas été seul. En effet, leur connaissance du terrain et leur bonne maitrise du véhicule leur permet de faire découvrir aux voyageurs des recoins inexplorés

Par ailleurs, les guides sont aussi là pour identifier la faune et la flore, dont on ne distingue pas toujours les subtilités (que ce soit à cause de l’altitude ou à cause des conditions météorologiques et géographiques). Enfin, les guides vous permettent de contrôler l’acclimatation à l’altitude.

Quand y aller ?

Situé entre 3.800m et 4.200m d’altitude, le climat est désertique et froid. Sur la zone de haute cordillère, les températures oscillent entre 3°C et 19°C en été et 5°C et -15°C en hiver. Attention, la sensation thermique peut facilement descendre jusqu’à -30°C.

Puisque la route qui y mène passe par la frontière Argentine, celle-ci est contrôlée et fermée par la douane aux moindres signes de neige. Étant donné l’altitude, le risque de neige et les températures très basses, il est donc préférable d’aller au Nevado 3 Cruces en été ou durant la belle saison, c’est-à-dire de novembre à avril.

Où dormir ?

laguna santa rosa nevado 3 cruces chili

Autant le dire tout de suite, si vous chercher du confort ou des logements romantiques, ce n’est pas dans le cadre du parc Nevado très Cruces que vous le trouverez. Il existe deux zones d’hébergements dans le camping : une concession du côté de la Laguna Rosa (c’est là qu’on a dormi) et un refuge CONAF du côté de la Laguna Negro Francisco.

L’hébergement de la laguna Santa Rosa est assez rudimentaire, mais peut recevoir des touristes. Il y a deux dortoirs de quelques lits, une cuisine et une toilette. Quand on dit rudimentaire : il n’y a pas de chasse aux toilettes, il faut aller chercher de l’eau avec un sceau (et parfois casser la glace). L’électricité est pourvue grâce à un panneau solaire et un générateur de secours. Ce centre accueille aussi des guides et peut organiser des excursions touristiques si vous les prévenez à l’avance. 

Le refuge du secteur Negro Francisco est encore plus basique, équipé de lits, cuisine et toilette, sans chauffage. L’eau sur place n’est PAS potable, il faudra donc arriver avec vos bidons. Il faudra aussi prévoir votre nourriture car il n’est pas possible d’acheter quoi que ce soit sur place. N’oubliez pas votre bidon de 50l d’essence.

Au niveau équipement il est important d’arriver avec votre sac de couchage très chaud (on avait un duvet qui tient jusqu’à -5°C et on a eu froid), ainsi qu’un équipement technique avec des sous-couches. Chaussures de marche, bonnet, gants et écharpe sont indispensables, même en été. Nous vous conseillons également de ne pas oublier votre lampe frontale.

Voilà, nous avons fait le tour des informations nécessaires pour partir à l’aventure dans le parc de l’Altiplano le plus secret du Chili. Vous avez encore des questions ? Posez-les-nous en commentaire, et nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Leave a Reply


Envie de créer un
itinéraire sur-mesure?

2 lamas blancs chili extreme nord putre chullucane

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour de recevoir tous les mois des bons plans et des idées pour votre séjour!