fbpx

Le glacier caché de l’Araucanie : Sollipulli

Travel Coach Chile > Guide Région > Le glacier caché de l’Araucanie : Sollipulli

Le glacier caché et insolite de l’Araucanie

Vous pensiez que les glaciers étaient réservés à la Patagonie ? Vous avez envie d’en découvrir un sans devoir faire les 3000 km qui sépare Santiago du bout du monde ? Alors vous devez partir sans hésiter à la découverte de notre joyau de l’Araucanie. Direction le petit Sud chilien pour sortir des sites touristiques et des sentiers battus, en route pour le glacier le plus secret du Chili !

De son vrai nom le glacier Sollipulli, je l’ai surnommé le glacier caché, car il n’est référencé par aucun des guides de voyages très connus. Nous sommes tombés dessus un peu par hasard, à la recherche d’un trek qui nous en mette plein la vue. Et on n’a pas été déçus !

L’ascension du volcan

Attention, cette randonnée s’adresse aux personnes qui ont l’habitude de marcher !

L’ascension est possible par les deux faces nord et sud du volcan, mais il plus simple de monter par la face nord en partant de Melipeuco. On gravit les 1350m de dénivelé en un peu plus de 5h (aller).

Le chemin, bien balisé, commence par la traversée de la forêt au milieu d’immenses coigües, avant d’atteindre les abords pentus du volcan. A partir de là, les panoramas sur la région sont splendides et l’on peut admirer la vue sur les volcans aux alentours : le Llaima, le Lonquimay ainsi que le Tolhuaca.

La marche est rude dans les cailloux de lave, et on s’enfonce de plus en plus. Accrochez-vous jusqu’au bout, car la récompense à vos efforts c’est cette vue-là :

Le glacier Sollipulli

4km de long et 650m d’épaisseur, le glacier du Sollipulli fait son effet ! Formé après l’effondrement du cratère il y plus de mille ans, il constitue une merveille géologique, et une merveille pour les yeux tout simplement.

Le contraste entre le blanc immaculé du glacier et le noir-ocre de la roche volcanique est saisissant. Tous ceux qui l’ont testé en sont revenus très impressionnés. Certes cette vue là se mérite, mais on est largement récompensé.

Attention ! Si vous souhaitez traverser le glacier et rejoindre la face sud du volcan, la présence d’un guide est indispensable. Les crevasses sont effectivement nombreuses et la traversée nécessite un équipement spécifique. La randonnée complète, de la face nord à la face sud en incluant la traversée du glacier, est généralement effectuée sur deux jours, avec une nuit en tente sur le glacier en prime, que demander de plus ?

Accès au glacier Sollipulli

A partir de Melipeuco, prenez la route S-61 sur 2,5km puis tournez à droite en direction de la laguna Icalma. Attention, ne suivez pas la direction du Parque nacional Conguillío, une autre pépite hors des sentiers battus qu’on vous dévoile dans un autre article detaillé. Quelques kilomètres plus loin, suivez la direction de la Reserva nacional Villarica. Après 10,5 km de route vous traverserez le río Allipén pour ensuite attaquer la partie caillouteuse du chemin.

Il faut ensuite partir à l’aventure ! Impossible de continuer sans 4×4 à partir de là (n’essayez pas, on y est restés coincés…).

Dépassez ensuite le canopy Huechelepún, un second petit pont et vous apercevrez ensuite la petite cabane de la CONAF qui indique le début du parcours.

Hébergement au glacier Sollipulli

Il fut un temps où il était possible de dormir dans le camping de la CONAF situé à l’entrée du parc. Aux dernières nouvelles ce camping est désormais fermé et rien n’indique qu’il réouvrira de sitôt.

Les possibilités de camping sont néanmoins nombreuses à Melipeuco, mais si vous souhaitez un peu plus de confort, jetez un œil à notre logement coup de cœur que l’on vous présente dans un article consacré au parc Conguillío.

Astuces et informations pratiques

Préférez la période de novembre à mai pour tenter l’ascension du glacier Sollipulli. Le risque de neige est effectivement élevé à cette altitude et dans la région sur les autres périodes.

Il s’agit d’une randonnée plutôt exigeante car l’essentiel du dénivelé se concentre à la fin, ce qui donne une montée finale extrêmement raide dans une roche volcanique friable voire sableuse. On s’enfonce, donc on lutte.

Les randonneurs moins aguerris seront donc bien aidés par des bâtons, et une bonne paire de chaussures montantes vous éviteront d’avoir les pieds dans le sable.

Et pour tous les amateurs de randonnées, si vous souhaitez faire un voyage thématique ou simplement en inclure quelques-unes dans votre voyage au Chili, nous proposons des circuits sur-mesure dans la région de l’Araucanie, mais également sur la route australe, en Patagonie et même un circuit de 6 jours de randonnées autour de San Pedro de Atacama.

Retrouvez sans attendre nos autres articles thématique pour tout savoir pour voyager comme un local au Chili !

A bientôt pour de nouvelles aventures chiliennes, avec Travel Coach Chile !

Leave a Reply


Envie de créer un
itinéraire sur-mesure?

2 lamas blancs chili extreme nord putre chullucane

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour de recevoir tous les mois des bons plans et des idées pour votre séjour!